0

Le Vicaire du Recteur Majeur des Salésiens de Le P. Bosco, le P. Stefano Martoglio, a visité, ce mardi 16 novembre 2021, la vallée de la Kafubu, située à plus de 17 Km de Lubumbashi dans le diocèse de Sakania-Kipushi. Signalons que vers 8h du matin, Il a tout d’abord commencé par se rendre à la Cité des Jeunes de Lubumbashi, où il admiré cette grande œuvre qui offre une formation professionnelle en grande partie aux jeunes vulnérables. Dès son arrivée dans la vallée de la Kafubu, le P. Martoglio a commencé par visiter le cimetière de la Kafubu où il s’est recueilli sur les tombes des premiers missionnaires et des tous les confrères salésiens. Ensemble avec le Père Guillermo Basañes, Provincial de l’Afrique Centrale (AFC), et de son Vicaire, le père Tryphon Kalimira, ils ont prié pour le Frère Pierre Libayi et Père Thomas Muzinga décédés successivement le 24 octobre et le 09 novembre 2021. Ensuite, le P. Martoglio s’est rendu à l’Evêché du diocèse de Sakania-Kipushi. Il a été chaleureusement accueilli par Monseigneur Gaston Ruvezi, SDB, évêque de Sakania-Kipushi, en présence des quelques prêtres du diocèse. Une visite, qui selon le discours du Vicaire général du diocèse, l’Abbé Gaspard Mofia, est une occasion d’action de grâce, de reconnaissance sincère, et d’un souhait d'amour. Un discours qui loue la présence et les efforts fournis par la congrégation salésienne dans les domaines de l’éducation, de la santé et de la formation des agents pastoraux dans le diocèse. Difficile de passer dans la vallée de la Kafubu sans visiter les filles de Marie Auxiliatrice. L’accueil du Vicaire du Recteur Majeur y a été marqué par des chants d’actions de grâce des novices et des élèves de Kwesu. Avant de quitter la communauté des filles de Marie Auxiliatrice, le P. Martoglio a reçu un cadeau symbolique de la part de la directrice de la communauté, qui lui a demandé de prier pour la République Démocratique du Congo avec l'accompagnement de la vierge Marie. Chants et cris de joie ; c’est dans cette ambiance de la joyeuse joie chez le « Don Bosco » de Kansebula que le P. Martoglio a été accueilli au philosophât Saint Jean Bosco de Kansebula par les confrères de la communauté. Après le mot de bienvenue dit par le P. Dieudonné Besa, Directeur Général de l’Institut, le P. Martoglio a profité de l’occasion pour transmettre les salutations du Recteur Majeur aux confrères. Honoré par cet accueil, le Vicaire du Recteur Majeur a pris le temps de saluer personnellement chaque confrère jeune confrère, une façon de manifester davantage la proximité et de les encourager. Marqué par cette visite qui transmet de l’amour et de la considération à l’égard des jeunes en formation, le P. Martoglio a partagé un temp de fraternité avec toute la communauté.

About author

Gaetan


Related post

Visite du P. Stefano Martoglio à Lubumbashi et dans la vallée de la Kafubu

Le Vicaire du Recteur Majeur des Salésiens de Le P. Bosco, le P. Stefano Martoglio, a visité, ce mardi 16 novembre 2021, la vallée de la Kafubu, située à plus de 17 Km de Lubumbashi dans le diocèse de Sakania-Kipushi. Signalons que vers 8h du matin, Il a tout d’abord commencé par se rendre à la Cité des Jeunes de Lubumbashi, où il admiré cette grande œuvre qui offre une formation professionnelle en grande partie aux jeunes vulnérables. Dès son arrivée dans la vallée de la Kafubu, le P. Martoglio a commencé par visiter le cimetière de la Kafubu où il s’est recueilli sur les tombes des premiers missionnaires et des tous les confrères salésiens. Ensemble avec le Père Guillermo Basañes, Provincial de l’Afrique Centrale (AFC), et de son Vicaire, le père Tryphon Kalimira, ils ont prié pour le Frère Pierre Libayi et Père Thomas Muzinga décédés successivement le 24 octobre et le 09 novembre 2021. Ensuite, le P. Martoglio s’est rendu à l’Evêché du diocèse de Sakania-Kipushi. Il a été chaleureusement accueilli par Monseigneur Gaston Ruvezi, SDB, évêque de Sakania-Kipushi, en présence des quelques prêtres du diocèse. Une visite, qui selon le discours du Vicaire général du diocèse, l’Abbé Gaspard Mofia, est une occasion d’action de grâce, de reconnaissance sincère, et d’un souhait d'amour. Un discours qui loue la présence et les efforts fournis par la congrégation salésienne dans les domaines de l’éducation, de la santé et de la formation des agents pastoraux dans le diocèse. Difficile de passer dans la vallée de la Kafubu sans visiter les filles de Marie Auxiliatrice. L’accueil du Vicaire du Recteur Majeur y a été marqué par des chants d’actions de grâce des novices et des élèves de Kwesu. Avant de quitter la communauté des filles de Marie Auxiliatrice, le P. Martoglio a reçu un cadeau symbolique de la part de la directrice de la communauté, qui lui a demandé de prier pour la République Démocratique du Congo avec l'accompagnement de la vierge Marie. Chants et cris de joie ; c’est dans cette ambiance de la joyeuse joie chez le « Don Bosco » de Kansebula que le P. Martoglio a été accueilli au philosophât Saint Jean Bosco de Kansebula par les confrères de la communauté. Après le mot de bienvenue dit par le P. Dieudonné Besa, Directeur Général de l’Institut, le P. Martoglio a profité de l’occasion pour transmettre les salutations du Recteur Majeur aux confrères. Honoré par cet accueil, le Vicaire du Recteur Majeur a pris le temps de saluer personnellement chaque confrère jeune confrère, une façon de manifester davantage la proximité et de les encourager. Marqué par cette visite qui transmet de l’amour et de la considération à l’égard des jeunes en formation, le P. Martoglio a partagé un temp de fraternité avec toute la communauté.

by Gaetan

Le Vicaire du Recteur Majeur a visité les présences salésiennes de Bukavu et de Nyakadaka

Mercredi 10 novembre 2021, le P. Stefano Martoglio, Vicaire du Recteur Majeur des Salésiens de Don Bosco, a poursuivi sa visite dans la partie sud de la délégation Saint Joseph AFC-EST, et ainsi, après Goma, il a visité tour à tour les communautés salésiennes de Nyakadaka et de Bukavu, dans la province du Sud-Kivu, en République Démocratique du Congo. Il a été accueilli chaleureusement par les jeunes et plusieurs collaborateurs laïcs des Salésiens de Bukavu et de Nyakadaka. Se confiant à Jambo Vijana, le Père Martoglio s’est dit très satisfait du grand travail accompli par les Salésiens de Don Bosco en faveur des jeunes dans les trois œuvres qu’il a visitées jusque-là (à savoir Ngangi, Bukavu et Nyakadaka). Aux jeunes de la délégation Saint Joseph, le Père Martoglio leur a demandé de voir à travers ses confrères salésiens le cœur de Don Bosco et celui de Dieu. Il leur a fait savoir que la présence des Salésiens dans cette contrée est une bénédiction pour eux. A Don Bosco Bukavu, le P. Martoglio a communié avec les membres de la famille salésienne de Bukavu à travers une célébration. Illustrant la parabole biblique des dix lépreux guéris par Jésus dont il n’y avait qu’un à revenir vers Jésus pour la reconnaissance du bienfait, le Vicaire du Recteur a invité tous les jeunes à être reconnaissants dans la vie, à ne pas oublier tous les bienfaits que les Saléiens font à l’égard. Tard dans la soirée de ce mercredi, le P. Martoglio, accompagné des P. Tryphon Kalimira, Aurélien Mukangwa, Piero Gavioli et Justin Kamwira (de la communauté salésienne de Bukavu), a rendu visite à l’Archevêque de Bukavu, Monseigneur François-Xavier Maroyi. Par cette occasion, le Vicaire du Recteur Majeur a remercié l’Archevêque pour sa collaboration fraternelle et paternelle dont il fait preuve à l’égard des Salésiens de Don Bosco œuvrant dans sa juridiction ecclésiastique. Jeudi 11 novembre 2021, le P. Stefano rencontrera en assemblée des confrères tous les Salésiens de Don Bosco des communautés de Bukavu, Nyakadaka et Uvira.

by Gaetan

L’ouverture de l’année académique 2021-2022 à l’Institut de Théologie Saint François de Sales

L’ouverture de l’année académique 2021-2022 à l’Institut de Théologie Saint François de Sales a eu lieu le vingt-cinquième jour du mois de septembre de l’année 2021. Trois moments importants ci-après étaient inscrits au programme du jour : la célébration de la messe à l’Esprit-Saint, la séance académique, le partage d’un cocktail fraternel. Marquée par la présence de tous les étudiants et de quelques professeurs, la célébration de la messe à l’Esprit-Saint, présidée par le supérieur provincial des salésiens de Don Bosco, débuta à 9 h juste au rythme des chants d’allégresse. Dans son homélie, focalisée sur la figure de saint François de Sales, le président de l’eucharistie a tout d’abord exhorté l’assemblée des fidèles à « Faire tout par amour, rien par force » ; il a, ensuite, découragé la théologie de la peur dans le chef des étudiants ; enfin, sur le chemin de laconnaissance théologique, disait-il, « il faut savoir interroger Dieu avant d’interroger les professeurs ». A la suite de la célébration eucharistique la séance académique était au rendez-vous. Quatre mots de circonstances ont caractérisé la dite séance. Il s’agit, au premier abord, du mot d’ouverture de l’année académique prononcé par le supérieur provincial,ensuite du discours académique du directeur général de l’Institut, du mot du secrétaire général académique, enfin, du mot d’encouragement du vicaire provincial. Au terme de deux moments précédents, l’utile a cédé place à l’agréable. Dans un climat de joie et sous un fond musical les convives se sont réunis dans la salle multimédia du Theologicum autour d’un cocktail fraternel. Autour de 13 h juste, une prière entonnée par le directeur de communauté a signé la fin de l’ouverture de l’année académique.

by Gaetan

Ouverture de l'année académique et pastorale à Kansas

Comme à l’accoutumé, lors de chaque grandes vacances, les confrères de Kansebula sont insérés dans différentes communautés de Lubumbashi ainsi que celles de la botte pour les activités des vacances. Il s’agit d’une belle expérience accordant l’opportunité d’avoir une lumière sur le stage pratique. Au terme de ce séjour, et après une semaine en famille, ce fut la rentrée communautaire : en premier lieu nos confrères Néo-profès, suivie de deux autres promotions. C'est depuis le 05 septembre que la maison a accueilli la grande équipe de 32 néo-profès pour la première année. Avec l’arrivée de tous les autres confrères anciens le 12 du mois, sans hésitation,la communauté fut au grand complet. Grande a été notre joie cette fois-ci de retrouver parmi nous le même jour à notre compagnie le père Guillermo, notre provincial, afin de nous encourager et de nous apporter son soutien pour cette nouvelle année académique et pastorale. Dans sa perspective d’être plus proche des confrères, il y est revenu le samedi 18 pour une messe d’invocation à l’Esprit Saint et pour déclarer ouverte l’année. Deux aspects résument son speech : l’Ecoute et l’Examen de Conscience. Tels sont d’après lui les grandes facultés à développer en vue d’une bonne réussite de cette année. Comme à la salésienne, cette journée a été agrémentée par tant d’autres activités : le mot de circonstance du Directeur Général de l’institut, père Besa, suivit de celui du provincial. Et enfin, dans l’ambiance festive, il eut une séance des scènes philosophiques où les confrères finalistes ont exposé certaines pensées des quelques figures emblématiques de la philosophie et des autres dimensions de travail et de formation (pastorale, accompagnement spirituel, le sacrement de réconciliation, la salésianité et le travail manuel) que regorgent cette communauté. Ceci dans l’objectif de faire comprendre aux invités et surtout à tous nos confrères nouveaux, membres de la maison comment fonctionne Kansebula. Il n’y a pas que les études mais elle offre une formation intégrale salésienne. Tout est bien qui finit bien, ce n’est qu’au tour de 16h que fut bouclée cette journée avec la bénédiction du Père David MUBENGA, directeur de la communauté. Ainsi, notre année académique et pastorale est dite ouverte. Puissent vos prières nous accompagner afin qu’elle soit pour nous une année si riche en croissance salésienne et en connaissance de Dieu. Dieu-merci BONE, Sdb

by Gaetan


Comments (0)

Comment